En mai dernier est née Mildred, boutique en ligne créée par Émilie Rode, jeune créatrice de mode. Des pièces glamour, audacieuses, féminines, branchées et rock constituent cette marque qui mérite d’être découverte. L’e-bb l’a rencontrée…

 

D’Emilie à Mildred : naissance d’une vocation

 

Sur le papier, vous n’avez pas forcément le profil d’une créatrice de mode… Qu’est-ce qui vous a poussée à fonder votre marque ?

Mildred

Robe Grâce

Émilie Rode : Depuis que je suis petite, j’ai une grande sensibilité à la création. Je confectionnais des vêtements à mes poupées, par exemple.  Je n’ai jamais été une artiste innée et bien que passant mon temps à dessiner  je n’ai  pas fait d’études dans ce domaine. Je me suis dirigée vers le droit, puis le commerce et me suis épanouie dans ce milieu pendant plusieurs années. Mais ma passion pour l’art ne m’a jamais quittée, alors je m’amusais à décorer mes appartements pour pallier ce manque.

Je pense à ce projet depuis 5 ans, mais j’avais peur de passer le cap : on est tous canalisés par des craintes qui nous empêchent d’aller plus loin ! La démarche de prise de risques, le « après tout, on n’a qu’une vie », est difficile à mettre en place. J’ai mûri avec la naissance de mon fils, alors je me suis décidée à prendre des cours de couture et de modélisme. Plus le projet devenait concret, plus se logeait en moi un sentiment de renaissance inexplicable, comme un sentiment de légèreté dans le ventre qui me disait : « tu es enfin toi ».

 

Mildred,  une femme rock mais douce et féminine

 

Vous avez tout mis en place pour que ce rêve devienne réalité. Il a donc fallu nommer ce rêve. Pourquoi Mildred ?

E.R : Mildred est un prénom anglais à la fois féminin et masculin. Je l’ai toujours aimé. En créant ma marque, je voulais représenter la femme d’aujourd’hui qui, pour moi, n’entre pas dans une catégorie bien précise. Nous sommes toutes contrastées : parfois dynamiques, parfois calmes, parfois timides ou exubérantes…

Mildred

Top Mustang

Mildred, c’est ça : quand on cherche sa signification sur internet, on tombe toujours sur des choses différentes. Les points communs restent tout de même que Mildred est une femme pleine de vie douce et chaleureuse, qui pour moi  représente la femme actuelle. De plus, Mildred est l’anagramme d’Émilie Rode…

Quand j’ai commencé à travailler sur le logo, à partir des  propositions de différentes typographies, j’ai eu l’idée de le couper en deux… Effectivement : mild veut dire doux en anglais et red, rouge, est davantage proche de la vivacité et de la force. On retrouvait une fois de plus le contraste que je voulais ! En plus, je trouve que ce nom est un peu rock, puisqu’il n’est pas beaucoup entendu. En effet, en ce moment, la mode est aux noms très français et vintage. J’ai voulu casser cette tendance.

Une collection soignée jusqu’au raffinement des détails

 

Les femmes actuelles sont-elles touchées par vos créations ? Comment travaillez-vous ?

E.R : Oui, je crois. Et j’espère qu’elles le seront de plus en plus !

Mildred

Robe June grenade et crème

Concernant mon travail, je dessine moi-même les modèles que j’imagine. Deux modélistes travaillent à mes côtés sur les patrons. Je participe aux essayages, parfois, on a des surprises, le modèle peut évoluer, c’est assez excitant !
On part sur un 36. Mes vêtements vont du 34 au 40, parfois 42. Cela dépend des mes intuitions. Je ne fais pas énormément de tailles pour une question de budget mais à terme, j’aimerais faire plaisir au plus grand nombre de femmes.

Pour ma première collection, j’ai créé 13 pièces. C’est plus que ma collection hiver qui sera composée de 5 ou 6 vêtements. Pour ma première, je me suis permis d’en réaliser davantage pour que les clientes perçoivent réellement l’identité de la marque. Lorsque je crée, je me demande ce qui me gêne quand je porte un vêtement. Par exemple, j’ai un peu de mal avec les robes qui laissent apparaître le soutien-gorge. Ainsi, je travaille vraiment sur les détails qui feront que toute la tenue sera belle.

Mildred

Chemise Léo

En fait, je cherche à faire des vêtements à la fois beaux et pratiques que l’on peut porter tant la journée qu’en soirée. Je suis très perfectionniste et je mise beaucoup sur les détails, car je n’ai absolument pas envie de me diriger vers la production en masse de produits mal finis.  A terme, j’aimerais tout de même ouvrir une boutique, ou du moins référencer ma marque dans différents points de vente. Je pense qu’il est important d’avoir un vrai contact avec le client, savoir ce qui lui plaît, avoir un échange chaleureux ,partager des moments de vie et retrouver le côté humain qu’Internet fait un peu perdre… On peut être sur le Web, bien sûr, mais on ne peut pas se passer longtemps du relationnel et du contact physique.

Pour les soldes, j’offre à mes clientes une réduction de 20°/° sur les pièces qui se sont moins vendues.

e-shop www.mildred-paris.com

Facebook : Mildred Paris

Instagram :  mildred.paris

The following two tabs change content below.
Avatar
Passionnée par l'actualité, la lecture et le théâtre, j'espère devenir journaliste culture. Merci à l'e-BB de me laisser l'opportunité d'écrire mes premiers articles !