Daniel FrancoAvec plus de 10 000 entreprises recensées sur Boulogne, la ville est une véritable terre d’accueil pour les entrepreneurs aux idées innovantes.

C’est ce que nous confirme Daniel Franco, fondateur du tout nouveau Oup’s Café, situé au 84 rue de Billancourt, qui fait actuellement le buzz.

C’est donc l’occasion de percer tous les secrets de ce nouvel établissement de restauration « rapide », où TOUT est à un euro (pour de vrai !). Rencontre.

Oup's café : si t'as 1€ viens illico

L’e-bb : Pouvez-vous nous présenter votre nouveau concept, le Oup’s café ?

Daniel Franco : Le Oups Café a la particularité de proposer tous les produits à 1€. Ainsi, en moyenne, un repas revient à 5€ (une salade, un sandwich, un dessert, un café, une boisson fraîche par exemple), ce qui séduit les salariés des entreprises alentour, mais aussi les étudiants et les familles. En fait, le Oup’s Café, c’est le Free de la restauration rapide. On s’est vite rendu compte qu’on entendait aussi bien au téléphone avec un forfait à 2€ qu’avec tout autre forfait.

L’e-bb : pourquoi avoir choisi de vous installer à Boulogne Billancourt ?

Daniel Franco : Boulogne Billancourt est ma ville de cœur. J’adore cet esprit village, mais néanmoins dynamique, où tout semble possible. J’ai toujours été très bien accueilli par la ville pour les entreprises que j’ai montées (boulangerie D’un passage à l’autre et 3 Subway). Pour le Oup’s café, je reconnais aussi que la gestion est plus simple si la boutique pilote est sur place. Cela me permet de m’y rendre souvent.

L’e-bb : quels sont les endroits que vous préférez à Boulogne ?

Daniel Franco : Le matin, après avoir déposé les enfants à l’école, je prends un café dans une brasserie du côté de Rhin et Danube, où j’ai mes habitudes. J’y lis mon journal, retrouve des amis avant de partir au travail. J’ai beaucoup de rituels dans la ville que j’apprécie tout particulièrement.

devanture Oup's Café

L’e-bb : comment avez-vous eu l’idée de ce concept ? 

Daniel Franco : c’est justement grâce à mes filles ! A force de réclamer de l’argent de poche pour aller déjeuner avec les copines, j’ai souvent été obligé de les freiner à cause du budget repas. J’ai alors pensé à un concept bon marché dans lequel on pourrait manger sainement. C’était il y a deux ans.

L’e-bb : en quoi est-ce vraiment innovant ?

Daniel Franco : il faut dire que l’idée s’est aussi déclenchée dans ma boulangerie. Quand j’ai vu la queue et le temps d’attente, je me suis dit : « il faut que ça aille vite en caisse, que l’on arrête de compter les centimes pour aller plus vite ». En faisant le lien avec mes enfants, j’ai pensé à un concept de prix ronds. Et finalement, je suis parti du prix, pour aboutir au produit. Habituellement, on part du produit et on fixe le prix. C’est sans doute là que réside l’innovation du Oup’s café.

L’e-bb : « des produits à 1€… la qualité doit s’en ressentir », info ou intox ?

Daniel Franco : Intox ! Je privilégie toujours des produits de qualité, même s’il s’agit d’un bagel jambon-beurre. Vous savez, en achetant « en gros », la différence à la portion individuelle entre un produit 1er prix et un produit de qualité se joue à quelques centimes. Je préfère miser sur la qualité.

Oup's café boulogne billancourt

L’e-bb : sur le site, je constate que vous recrutez. Comment se passe une journée type au Oup’s café ?

Daniel Franco : en effet, puisque deux Oup’s café vont bientôt ouvrir sur Paris et que d’autres ouvertures sont prévues à l’international. C’est une première pour moi que de dépasser les frontières ! Le Oup’s café ouvre à 7h, un premier collaborateur arrive et fait cuire les viennoiseries. Pendant ce temps, il prépare les tables et la mise en rayon. Les premiers clients arrivent pour 8h en même temps que le 2ème collaborateur. C’est l’heure de la cuisson des pains, et de la préparation des salades jusqu’à 9h30. Tout est fait sur place. Puis, c’est le tour de la confection des sandwiches jusqu’à 11h. Entre 11h et midi, c’est la pause à tour de rôle pour les collaborateurs qui enchaînent pour le rush de midi. A 14h c’est la fin du service pour les 2 équipiers du matin. Un nouvel employé arrive, et prépare quelques sandwiches et salades à nouveau. En effet, le Oup’s café ferme à 20h, certains clients viennent y acheter leur repas, ou un complément. Il n’y a pas de turn-over dans mes équipes. J’aime pouvoir faire évoluer mes collaborateurs autant que possible, c’est important.

L’e-bb : avez-vous un SCOOP pour nos lecteurs de l’e-bb ?

Daniel Franco : en exclusivité pour l’e-bb, je vous annonce qu’une carte de fidélité est en préparation ! C’est une information que je divulgue pour la première fois… C’est vraiment un SCOOP.

L’e-bb : Que diriez-vous aux lecteurs de l’e-bb qui hésitent encore ?

Daniel Franco : venez même si vous n’êtes pas tenté… et vous serez agréablement surpris !

la nourriture du oup's café

Je tiens à remercier Daniel Franco de nous avoir accordé cette interview, et de nous avoir livré toutes ces informations précieuses et exclusives pour certaines. C’est certain, cela ravira à coup sûr les clients du Oup’s café.

The following two tabs change content below.
Avatar

Perrine

Responsable éditorial & social media strategist
Boulogne Billancourt, c'est ma ville de coeur et d'adoption. Amoureuse de son dynamisme, j'aime parcourir ses rues pour découvrir les nouvelles initiatives. Pour l'e-bb, j'interviewe et je teste pour vous ! Retrouvez-moi sur Google +