Le 23 septembre 2013, une nouvelle librairie ouvrira ses portes. Les mots et les choses, référence discrète à Michel Foucault, est sise rue de Meudon, aux portes du nouveau quartier. Et c’est à un libraire d’une nouvelle génération, Benjamin Cornet, que nous devons ce lieu.

Au 30 rue de Meudon, 3 libraires vous accueilleront dès lundi prochain dans une ambiance branchée et conviviale dédiée aux bouquins et à l’art, et pas seulement pour lire les uns et admirer les autres.
Et si vous ne trouvez pas l’ouvrage de vos pensées parmi les 10 000 volumes exposés, ils se feront un plaisir de vous le mettre à disposition fissa !

Benjamin Cornet dans ses murs tout neufs.

Benjamin Cornet dans ses murs tout neufs.

L’e-bb a eu droit en avant-première à une visite des lieux encore occupés par le menuisier et encombrés de cartons pleins de livres !
L’accueil du lecteur se fera dans une pièce dégagée offrant des rayons « littérature française », « littérature étrangère », « polar & SF », « voyages et littérature de voyage », ainsi qu’un coin « revues et papeterie » et enfin 2 tables « nouveautés. » Les coups de cœur des libraires seront mis en évidence, arguments à l’appui, tandis que le visiteur pourra se familiariser avec ces épaisses revues à l’anglo-saxonne, qui n’ont pas peur de publier des articles de fond sur une quinzaine de pages.

Des espaces plus intimistes se découvriront au fond de la salle. D’abord un mur qui hébergera des expositions temporaires d’œuvres d’art et en face des suggestions de livres y faisant écho. Première en date : une exposition de l’artiste boulonnaise Nad Laroche autour du thème de la ferraille.

L'espace enfants

L’espace enfants

Ensuite le lecteur aura le choix : tout droit, ce sera un espace jeunesse et loisirs créatifs organisé en 3 tranches d’âge : 0-9 ans, 9-12 ans et 12-15 ans. A droite, l’amateur d’Histoire, de sciences humaines, ou encore des beaux-arts trouvera de quoi épancher sa soif. Tandis que le gastronome la réveillera avec les guides des vins du rayon « vie pratique » …

Tout converge alors vers un espace « salon » avec fauteuils (de cinéma) et table basse. Un coin idéal pour discuter du dernier Goncourt… Et justement c’est le but : offrir un espace convivial aux clubs de lecture adulte & ado. On y trouvera aussi un coin BD, où une large place sera ménagée aux romans graphiques.

Les plus jeunes ne sont pas oubliés : après avoir emprunté un escalier en colimaçon, nous découvrons une belle pièce où ils pourront non seulement tenir leur club de lecture mais aussi exprimer par le pinceau ce que leur inspirent les œuvres utilisées par Geneviève Laurencin, auteure de livres enfants, dans le cadre de prochains ateliers d’éveil à la peinture.

Sensible à l'histoire du quartier, Benjamin a retrouvé le lieu de sa librairie, il y a cent ans

Sensible à l’histoire du quartier, Benjamin a retrouvé le lieu de sa librairie, il y a cent ans

Et le libraire ? Benjamin Cornet a grandi à Boulogne-Billancourt et il s’agit de sa toute première librairie. Des études de commerce et de journalisme l’ont amené à rejoindre une maison d’édition, un service consulaire en Islande puis une société de conseil. Changement de cap récent et courageux compte-tenu de la concurrence féroce d’Internet pour réaliser un projet qui lui tenait à cœur depuis longtemps ! Mais pas question de partir la fleur au fusil : Benjamin a suivi une formation de l’Institut National de Formation de la Librairie (INFL), fait des stages dans 3 librairies et mené une étude de marché. Après plusieurs semaines de recherches infructueuses, c’est en passant par hasard place Jules Guesde, que le potentiel du quartier lui sauta aux yeux : « Après examen, il me semble qu’il y a un boulevard à Boulogne pour une librairie comme Les mots et les choses, qui met l’accent sur le conseil, la rapidité du service et sur la qualité de la sélection. Toutes les villes de la taille de la nôtre ont une librairie de ce type. Je n’avais pas un bon souvenir de la place Jules Guesde, mais en y repassant récemment, en faisant le tour de ses nouveaux commerces, je l’ai trouvée vraiment chouette ! »

Benjamin emploie une salariée et une apprentie et bénéficie du soutien de l’Association pour le Développement de la Librairie de Création (ADELC), du Centre National du Livre (CNL), de Hauts-de-Seine Initiative (HDSI), de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), de la Région Ile de France, et enfin de la mairie de Boulogne-Billancourt. Il a su aller chercher les aides qui permettent aujourd’hui à un commerce culturel de se lancer, et compte bien être également présent sur Internet, par le biais d’un réseau de libraires indépendants.

Avant même l’ouverture, Les mots et les choses fourmille de projets pour la suite, à découvrir directement à partir de lundi !

The following two tabs change content below.
Eric Trochon

Eric Trochon

Boulogne à pied, à vélo, en trottinette et en bateau depuis 2011