Ce samedi 26 septembre avait lieu, comme annoncé, la pose d’une plaque commémorative en hommage aux résistants des usines Renault de Boulogne Billancourt.

Pose de la plaque

Pose de la plaque

La plaque a été posée provisoirement, dans l’attente d’une plaque définitive une fois rénové le portail du futur lycée (si l’autorisation en est donnée un jour !).
Areski Amazouz, président de l’ATRIS, Anne-Marie Vierge, représentant le Collectif de soutien à l’initiative, et Robert Créange, ancien secrétaire général de la Fédération des déportés et internés, résistants et patriotes, se sont succédé pour rendre hommage aux victimes et rappeler le contexte historico-social dans les usines Renault pendant la guerre. Le ton fut virulent à l’encontre du patron de l’usine à l’époque, Louis Renault, qui a collaboré avec les autorités allemandes, mais aussi envers les représentants politiques boulonnais, qui ont en majorité boudé la manifestation alors qu’ils étaient invités à prendre la parole (seuls quelques élus ou anciens élus de gauche étaient présents), les maires successifs de la ville restés sourds à la demande d’une plaque commémorative et les dirigeants actuels de Renault, également absents de la célébration.
Il y avait beaucoup d’anciens salariés présents pour cette cérémonie, commémorant des décennies de luttes politiques et sociales.
Un hommage rendu « au courage et à la souffrance » de militants issus d’horizons divers, et qui payèrent parfois ce combat de leur vie, comme l’a rappelé Robert Créange : « Les 24 fusillés, les plus de 150 déportés représentaient les forces vives de la nation. Parmi eux, il y avait ceux qui croyaient au ciel, ceux qui n’y croyaient pas. A eux tous, nous rendons l’hommage qu’ils méritent en espérant que, très prochainement, il soit complété par un hommage officiel qui ne s’est fait que trop longtemps attendre. »

 

Areski Amazouz et Robert Créange devant la plaque

Areski Amazouz et Robert Créange devant la plaque

Militant

Militant

Michel Certano

Michel Certano a établi la liste des victimes

Tract de Michel Certano

Tract de Michel Certano

Consultez la vidéo de la matinée.

The following two tabs change content below.
Avatar

François

Boulonnais depuis quelques années, et qui aime découvrir la ville et faire partager ses trouvailles !