Jeudi 25 septembre, la librairie Les mots et les choses, rue de Meudon, célébrait son premier anniversaire. Gwendoline Touchard et Benjamin Cornet reviennent pour nous sur une année d’activité.

C’était le 23 septembre 2013 : fébrile, l’équipe de la toute nouvelle librairie Les mots et les choses attendait les dizaines d’invités conviés à sa soirée d’inauguration. « C’est l’un de mes meilleurs souvenirs, c’était vraiment très fort émotionnellement » se souvient Benjamin Cornet.

Maria Pourchet, l'une des premières rencontres organisées par la librairie

Maria Pourchet, l’une des premières rencontres organisées par la librairie

En un an, le chemin parcouru est plus qu’honorable : « Nous avons encore besoin d’être soutenus, et devons monter en puissance, mais le bilan est très positif » commente Benjamin. Qu’on en juge : la librairie a fidélisé une clientèle assidue, qui se presse aux expositions d’artistes boulonnais (7 à ce jour), aux ateliers pour enfants et aux rencontres-dédicaces organisées tous les mois. 16 depuis l’ouverture, énumère l’infaillible Gwendoline : jeunes auteurs ou académiciens, traducteurs ou anglo-saxons, de Gallimard ou de Gallmeister, le panel fut large et toujours passionnant. De ces rencontres, les libraires retiennent tout particulièrement celle, « toute en finesse et en passion, » avec Rodolphe Barry, auteur du poignant Devenir Carver.
Les rencontres vont se poursuivre à un rythme soutenu cette année, dans la logique du lieu : « Nous voulons animer un commerce multiculturel, qui essaie de fédérer via les livres, mais aussi grâce aux expositions et plus largement le quartier. » explique Benjamin.

Les recommandations des libraires...

Les recommandations des libraires…

C’est un autre souvenir qui a marqué tous les commerçants impliqués : l’exposition Renault, mémoires vives, exposition de photos des anciens Renault en grand format, sur les lieux qui furent jadis les leurs. Lorsque l’usine a fermé, les abords de la place Jules Guesde sont restés longtemps en déshérence. Depuis quatre ans, tout change. « L’évolution du quartier est très positive, même s’il est encore loin d’être mature. La promesse est très belle, et j’espère qu’elle sera tenue » commente Benjamin. « L’an prochain devrait marquer une nouvelle étape, avec beaucoup de livraisons d’immeubles, et l’ouverture d’un Carrefour city qui devrait équilibrer le quartier. Pour l’instant, c’est très bobo, très Brooklyn, mais les habitants ont besoin d’un vrai commerce de proximité. »

L'équipe au grand complet

L’équipe au grand complet

Dans ce quartier en mutation, une grande partie de l’effort et de la dynamique reposent sur les commerçants. Les mots et les choses, librairie ouverte et exigeante, y est autant moteur que repère.

Bon anniversaire !

The following two tabs change content below.
asophie

asophie

Rédactrice en chef de l'e-bb
Boulogne sous tous les angles