Le 3 juillet prochain, à l’initiative du Pavillon de l’Arsenal, sera décerné le Prix Grand public des architectures contemporaines de la Métropole parisienne. Le jury est présidé par le journaliste Patrice Carmouze (rédacteur en chef, entre autres, de Rive droite, Rive gauche).

Les bâtiments en lice, retenus dans toutes les villes de la capitale, de la petite et de la grande couronnes, sont répartis en 7 catégories :

  • Habitat collectif
  • Sports/Loisirs/Culture
  • Espaces publics
  • Enseignement/Education
  • Bureaux/Industries/Activités
  • Services/Administration/Santé
  • Maison individuelle

Ce beau projet permet de découvrir près de 300 réalisations architecturales récentes (pas plus de 5 ans) qui valent le détour, mises en valeur par de très belles photos. Chaque bâtiment présenté est assorti d’un descriptif très complet, qui révèle à l’oeil les qualités d’ensemble et le détail des réalisations. Le site propose également des vues de l’aménagement intérieur car, ne l’oublions pas, si ces bâtisses sont belles, elles doivent également être fonctionnelles. C’est en tout cas le leitmotiv de l’un des architectes du Trapèze, Dominique Perrault.

En grand partie grâce à l’aménagement des terrains Renault, Boulogne Billancourt figure en bonne place parmi les candidats, avec 8 bâtiments dans quatre catégories. Vous avez la possibilité de voter en ligne jusqu’au 30 juin pour vos bâtiments préférés et, qui sait, de permettre à notre ville de se distinguer…

Rien ne remplace leur présentation sur le site du concours, mais voici un bref retour sur les réalisations boulonnaises :

Trapèze : habitat collectif et une crèche - diener et diener

Quai de Stalingrad : habitat collectif - leonard et weissmann

Trapèze : habitat collectif -brochet lajus pueyo

Trapèze : bureaux - dominique perrault

Trapèze : bureaux - carlos ferrater

Rue Maître Jacques : école - pierre bolze et eric puzenat

Trapèze : cours de l'ile seguin - patrick chavannes

Vers l'Ile Seguin : pont Renault - marc barani