«  Donner du bonheur à chacun…se comprendre dans sa diversité… Toutes les cultures apportent quelque chose, sans qu’il soit nécessaire de les hiérarchiser »
Vastes ambitions proposées par Patrick Devedjian Président du Département des Hauts de Seine, lors de la présentation de la « Saison 2018/2019 de la Seine Musicale », vendredi 1er juin.

Les acteurs de la saison 2018-2019 autour de Patrick Devedjian  DR

Le succès de la première saison donne crédit à ses propos ambitieux. Plus de 450.000 spectateurs auront assisté aux quelques 300 représentations qui ont été données en cette année de rodage, puisque ce très beau complexe musical n’a été ouvert qu’en avril 2017.
L’esprit général des programmes de la prochaine saison était présenté par Olivier Haber directeur général de STS Évènements, en charge de cette programmation.
-Transition entre les deux saisons, la Grande salle accueillera du 5 au 10 juin la troupe Québecoise de cirque contemporain « Les 7 doigts de la main »dans son spectacle « Reversible ».

Bartabas, Philippe Jarousski Nathalie Dessay et Laurence Equilbey    DR

 

De grands noms pour des propositions artistiques sur mesure

 

Bartabas et son Académie équestre de Versailles y regrouperont 200 artistes et chevaux pour un Sacre du Printemps et une Symphonie des Psaumes de Stravinsky qui devrait être assez grandiose. (du 21 au 26 septembre 2018).
Bartabas nous a dit qu’il considérait « Le sacre du Printemps » comme l’œuvre musicale majeure du 20 em siècle. C’est dire qu’elle a particulièrement inspiré sa mise en scène.
Autre chorégraphie, probablement originale, « Casse Noisette » avec le « Ballet National de Chine », avec 70 danseurs et 60 musiciens (du 24 octobre au 4 novembre 2018.
-« Les Victoires de la Musique, 8 février, et les Victoires de la Musique Classique » 13 février sont également programmées cette année, dans la Grande salle.

– Ciné Concert avec le La La Land, les 8 et 12 février 2019.

Parmi les grands spectacles de variété programmés, citons Yannick Noah, avec la participation de la Maîtrise des Hauts de Seine, pour les 30 ans des « Enfants de la terre » le 6 octobre 2018 .
Marc Lavoine, les 18 et 19 octobre 2018, Charles  Aznavour  le 6 novembre 2018.

Julien Clerc du 22 au 25 novembre 2018, Michel Jonasz Quartet, le 15 novembre 2018. Tango Passion, les 23 et 24 mars 2019 ou Jenifer, le 18 mai 2019.

Le « Festival Chorus des Hauts de Seine » qui a attiré plus de 13.000 spectateurs en 2018, est à nouveau programmé à la Seine Musicale du 1 au7 avril 2019.
Toujours à La Grande Seine signalons enfin, 3 soirées exceptionnelles d’Ibrahim Maalouf avec la « Levantine Symphony N°1, accompagné par les chœurs de la Maîtrise des Hauts de Seine, du 18 au 20 janvier 2019.

 

Les 6 Ilots de la nouvelle saison d’Insula Orchestra

 

Laurence Equilbey, Directrice artistique d’Insula Orchestra, en résidence à la Seine Musicale, nous a présenté une saison classique très variée, répartie en « Ilôts »
Un temps fort ; « La création de Joseph Haydn, le 12 juillet 2018, en version scénique à la Seine Musicale. Représentation donnée ensuite au Lincoln center de New York, les 19 et 20 juillet.

Laurence Equlibey CR Julien Benhamou

L’îlot Barock » Non vous avez bien lu, ce n’est pas une faute d’orthographe, tout au plus un anachronisme tendant à prouver, l’exubérance, la théâtralité, l’expressivité de cette musique du 18 em siècle autour de la famille Bach, Purcell, Haendel, 27 septembre 2018, mais aussi Mendelssohn au 19 em. (28 septembre).
Lîlot Christian Zacharias nous permettra d’entendre ce grand pianiste, chef d’orchestre avec des œuvres symphoniques ; C.P.E. Bach, Mozart, J. Haydn le 8 novembre 2018 et de la musique de Chambre ; Schubert, le 9 novembre 2018.
L’îlot France Allemagne, avec l’Akademie für Alte Musik de Berlin autour d’œuvres de Beethoven, Nicolas Mehul, Berlioz…, le 7 décembre 2018
et la pianiste Alice Sara Ott, le 8 décembre 2018, autour de Debussy, Chopin, Ravel, Satie.
L’îlot Dynastie. Histoire de la transmission musicale au sein de dynasties familiales ou stylistiques avec de grands interprètes, comme le pianiste Nicholas Angelich, 24 janvier et le claveciniste Justin Taylor, le 26 janvier 2019, enfin l’opéra de Weber le Freischütz, le 1 mars, avant d’être joué à Aix en Provence, Bruxelles, Vienne et Ludwigbourg en Allemagne, ce qui montre bien la notoriété internationale d’ Insula .
l’Îlot Bergen avec le Bergen Philharmonic Orchestra, dirigé par Edward Garner dans des œuvres notamment de Grieg, Poulenc, Brahms, Bach… les 30 et 31 mars 2019.
La programmation classique permettra aussi d’entendre notamment «  L’orchestre Philharmonique du Luxembourg, le 16 février 2019, l’ Orchestre de la Suisse Romande, le 9 mai 2019

La Passion selon St Jean de Bach sera jouée avec Insula, les 17 et 18 avril 2019

.Un des grands événements de cette saison sera la création du Requiem de Mozart dans une mise en espace de Yoann Bourgeois lors du Festival Mozart du 26 au 30 juin 2019

.

Carte Blanche est donnée à Nathalie Dessay, pour cinq concerts exceptionnels, dont la programmation précise sera donnée en début de saison.

 

Dans l’Auditorium, les plus grands artistes internationaux du classique, du jazz et des musiques du monde

 

Le jazz n’est pas oublié, avec une dizaine de concerts, notamment Carla Blay trio, 24 octobre 2018 Lisa Simone, le 1 février 2019, André Manoukian et Jean François Zygel, 15 février 2019.
Comment classer la soprano Patricia Petibon, qui sait transgresser tous les genres, tous les styles, du grand répertoire classique à l’improvisation jazz ? Cela incite beaucoup à aller l’écouter, le 5 octobre 2018.
Philippe Jaroussky a l’ambition et cette grande capacité d’entraînement qu’il a su faire partager lors de son intervention, de former des jeunes musiciens et notamment des jeunes a priori éloignés de toute culture musicale dans son « Académie » qu’il anime, à la Seine Musicale depuis septembre 2017. Il donnera deux concerts, entouré de ses jeunes talents, le 21 décembre 2018 et le 19 juin 2019.

La location, pour cette saison ambitieuse de la Seine Musicale », est ouverte depuis le 2 juin. Notre fréquentation assidue, principalement des concerts classiques depuis un an , nous montre qu’il est prudent de réserver suffisamment à l’avance.
Et qu’on ne le regrette jamais  !

Pour réserver c’est ici

 

The following two tabs change content below.
Gilbert Veyret

Gilbert Veyret

Il pensait ne rester que peu de temps à Boulogne-Billancourt. Cela fait plus de 40 ans que ça dure. 5 de ses petits enfants y vivent. Il commence donc vraiment à se sentir Boulonnais et à en connaître les contours ! Mais il aime aussi en sortir (Bordeaux, en arrière plan)