Prosper le Grand vient de quitter l’atelier Prométhée, lieu de sa naissance, pour rejoindre le musée François Pompon à Saulieu où se déroule du 3 mars au 25 avril l’exposition animalière « L’âme et la matière » de la boulonnaise Marie Louise Sorbac. »

Adeline Germont directrice de la Galerie Estade, Marie Louise Sorbac et Prosper

En 2015, Marie Louise Sorbac a reçu, lors du Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts de Paris, le « Prix François Pompon » qui récompense un artiste animalier. Elle y avait exposé « Prosper » et « Paloma », deux sculptures représentant un ours et une colombe en bronze . Attribué conjointement par la Ville de Saulieu et l’association François-Pompon, ce prix a récompensé cette année là Marie Louise qui s’est vue remettre la reproduction du célèbre Ours blanc en présence de l’ambassadeur d’Argentine en France .
Prosper le Grand est le fruit d’un financement participatif qui a permis sa réalisation dans sa taille actuelle, 1m20 celle d’un ourson.

Il accueillera les visiteurs de l’exposition « Le voir rayonner, au milieu de la salle qui m’est destinée va devenir alors une magnifique réalité » dit l’artiste animalière.

Prosper, ses amis et l’Atelier Prométhée

Un processus de deux mois et demi a été nécessaire pour la conception de Prosper le grand. L’œuvre d’origine (40cm) a été scannée et numérisée, agrandie en 1m20, la conception en 3 D des plans de joint a permis l’élaboration d’un moule en polystyrène . L’atelier Prométhèe spécialiste des moulages d’art a réalisé le moule en creux perdu et le tirage en plâtre .
Un petit groupe d’amis est venu à l’atelier Prométhèe rendre visite à Prosper et lui souhaiter bonne chance avant son départ pour Saulieu .