Samedi 17 octobre sous ce ciel gris qui sied si bien à la région parisienne, à l’angle de la rue Yves-Kermen et de la rue du Vieux-Pont de-Sèvres le Cours de l’Ile Seguin s’ouvre aux boulonnais

Ile Seguin (4)

Patrick Devedjian Ministre de la Relance et Président du Conseil Général, Pierre-Christophe Baguet Député-Maire, Jean-Pierre Fourcade Sénateur, différents membres de l’équipe municipale et les représentants de la SAEM Val de Seine font les honneurs de ce qui sera peut-être demain la plus belle promenade de notre ville ..
Déjà habité, les premiers riverains sont dans leurs murs, les Laboratoires Ipsen, le journal L’Equipe ont investi leurs locaux et le premier commerce : le Café Renaud soigne ses clients, le quartier n’en est encore qu’à ses débuts, mais le Cours Seguin est déjà une vraie promenade urbaine avec des arbres de grande hauteur de larges trottoirs et un terre-plein central . L’immeuble Aurélium ,doré, sert de repère .

Ile Seguin (11)

Moment émouvant, pour la première fois un flot de promeneurs s’engage sur le Pont Renault qui bientôt reliera Boulogne à son Ile Seguin . Long de 204 mêtres, seul accès automobile controlé et limité vers l’Ile, il comporte deux larges promenades en contrebas réservées aux piétons et aux cyclistes et offre une vue magnifique sur les côteaux de Sèvres et de Meudon . Mais à mi-pont la promenade s’arrête et les visiteurs rebroussent chemin : l’Ile Seguin ce n’est pas encore pour demain ..
Mais il m’a bien semblé reconnaître parmi toutes ces silhouettes, les fantômes de Louis Renault, Jean-Paul Sartre et Robert Doisneau …