ACBB Rugby en échasses

Je vous avais parlé dans LA RENCONTRE d’un lieu magique situé au-delà du périph au sud de Boulogne en bordure de Seine. je vous propose aujourd’hui une escale saisissante et pleine d’émotion au cœur même de la mêlée.

C’est abord de mes échasses que je vous emmène sur les terrains qui aujourd’hui sont colonisés par la  « relève », les minots, les cadets, les petits… Ceux qui feront l’avenir du sport amateur et professionnel. Car n’oublions pas que la meilleure façon de prédire l’avenir c’est de le créer.

Il est 15 H, le soleil fait briller les pagelles (poteaux de rugby en langage du Sud-Ouest) et il y a beaucoup de monde. Ma première impression est qu’il flotte dans l’air une certaine Rugby attitude, la fierté s’inscrit sur le visage des éducateurs et parents, appareil photo à la main.

IMMERSION

Réunis autour de leur coach « la relève » comme je me plais de la nommer écoute les dernières consignes. Déjà les mêmes rituels que les grands, serrés les uns aux autres ne faisant qu’un, ils écoutent ces mots qui font de toi un joueur de rugby, du collectif, du plaisir, du respect, du combat. J’en ai un peu la chair de poule, cela me rappelle mes jeunes années à l’USDAX où tout comme eux j’ai écouté le coach et parfois non et j’avais droit au fameuses 10 pompes. Que des bons souvenirs.

Le bonheur est sur le pré et tous ces gamins ont endossé pour une après-midi l’armure du chevalier sans peur et sans reproche. C’est sans nul doute ce mystérieux ballon ovale, si capricieux, mais aussi le plaisir d’être ensemble tous ensemble et de porter ce maillot qui transforme un bonhomme.

Motivés par la voix grave de l’entraîneur, les plaquages vont bon train, les passes font mouche, et les gestes techniques sont bien exécutés. Une chose saute immédiatement aux yeux : ces petites têtes blondes font honneur à leur club.

Je me dirigeai vers le club-house pour me désaltérer quand  …

Match de benjamins ACBB Rugby

Match de benjamins ACBB Rugby

…. Waouhhhhh ! ! ! ! ! je viens d’assister en direct à un cad débo (geste technique qui consiste à déborder son adversaire avec une feinte de corps pour marquer un essai). Je me suis surpris à crier et applaudir ce rugbyman en herbe de l’ACBB.  Un peu de chauvinisme ne fait pas de mal et je dois vous l’avouer le plaisir fut tout aussi grand que devant mon écran quand je regarde les grands.

C’est toujours impressionnant d’observer ce brassage de générations réuni autour d’une même passion, certains sont tombés dedans quand ils étaient petits, certains se sont découvert sur le tard une véritable vocation et d’autres sont là pour accompagner. Quelle après-midi ! !

Je  retiendrai de cette rencontre que le mariage des enfants de l’Ovalie et du « Saut du loup », ce lieu magique,  m’ont une fois de plus touché.  Notez sur vos agendas le 1er Mai, je vous invite personnellement à venir participer à un événement Rugbystique chargé d’émotions. Demandez Eric en arrivant et je vous guiderai !

Anecdote ou réalité ? voilà la «  Dernière pour la route ».

Vous connaissez tous la célèbre CASTAFIORE, une cantatrice Italienne bien charpentée et dotée d’une voix très puissante. Les rumeurs et les bruits de vestiaires racontent qu’il y a quelques années d’une liaison avec le Capitaine Haddock est né un jeune et talentueux petit bonhomme et qu’il a hérité de la castafoirite. On raconte aussi qu’il joue au rugby avec «  Les vieilles cannes » et qu’il chante ou plutôt essaye de sortir des sons tous les soirs dans les douches du club au grand désespoir de ses coéquipiers. Mais qui est ce célèbre chanteur né de la BD et joue à l’ACBB ? Affaire à suive…

Notre prochaine escale sera « Les coulisses des vestiaires » une immersion dans la préparation de l’équipe fanion avant une rencontre, comme si vous y étiez.

À très bientôt, votre guide local

Éric Fauthous