Samedi dernier avait lieu la première de l’école de glace, pour les jeunes enfants entre 4 et 6 ans. Nous avons assisté à l’entraînement et profitons de l’occasion pour décrire l’organisation des cours de hockey sur glace.

Il y a 8 entraîneurs pour plus d’une cinquantaine d’enfants sur la glace tous les samedi
(le créneau du mercredi a été retiré).

Il faut sortir du cours avec le sourire !

Julien nous parle en tant qu’encadrant : « En premier il y a l’apprentissage de la chute, ne pas avoir peur de tomber, et apprendre à se relever. » A Noël tous les enfants auront appris à tomber et se relever dans la foulée, après seulement vient l’apprentissage du hockey proprement dit, et plus tard encore la marche arrière. On peut sentir les prédispositions au poste de gardien assez rapidement, pour les autres postes cela se fait plus tard. Par groupe de 10 les enfants travaillent en fonction de leurs niveaux, et il est proposé de temps en temps des tournois afin de se faire plaisir. A partir des u7 (joueurs nés en 2011 et 2010), il y a de vrais matchs, avec des tournois à domicile ou en déplacement, en province ou même à l’étranger (Allemagne, République Tchèque,…). Les cours sont mixtes jusqu’en u15 (joueurs nés en 2002).

 

 

 

Adrien, parent et bénévole, aide à la distribution de matériel au début du cours. Gants/pantalon chaud et blouson sont à apporter, mais des patins sont disponibles à la location, et des casques sont prêtés, surtout pour les cours d’essai gratuits. Ensuite, il est vivement encouragé d’avoir pour chaque enfant sont propre matériel.
Adrien est aussi là pour répondre aux questions des parents, son fils de 14 ans ayant commencé le hockey à 9 ans ! En début d’année, l’idée de voir tous ses week-end pris par le hockey peut faire peur, mais une fois les premières sessions passées, l’émulation collective et le plaisir de la glisse prennent le dessus et les enfants ne voient même pas le « sacrifice ». Il y a 3 entraînements par semaine et match le week-end. Le plus difficile est de faire comprendre à l’entourage cette indisponibilité… Mais rien en fait plaisir à un joueur comme de compter ses proches dans le public lors des matches !

 

Il est possible d’essayer et de s’inscrire toute l’année

Charlotte, autre bénévole, nous parle des aspects administratifs : il y a une pré-inscription à faire sur le site internet des Tigres de l’ACBB, une fois le dossier rempli, il suffit de venir à la patinoire avec une photo et un certificat médical. Il y a 3 séances pour voir si le sport plaît. Dans l’absolu le nombre de places est limité par la taille de la patinoire, mais jusqu’à maintenant il y a toujours eu possibilité de s’inscrire. Pierre Pochon, le manager, nous rappelle d’ailleurs qu’il est possible d’essayer et de s’inscrire toute l’année sans interruption, et qu’il est préférable de commencer le hockey avant 9-10 ans.
A noter qu’il y a 2 braderies (la prochaine est le 24 septembre) par an afin de faciliter la circulation du matériel d’occasion. Pour les enfants, les équipements font en moyenne 2 ans d’usage.

 


Un goal dans son maillot. Ne craignez rien, ils sont bien protégés !

Un goal dans son maillot. Ne craignez rien, ils sont bien protégés !

Nous avons aussi parlé avec les parents de Jorge et Carla. Arrivés il y a 1 an dans la ville, de suite le cadet (4 ans à l’époque) a commencé à patiner. Sa grande sœur l’accompagnait à la patinoire avec ses parents, et au bout de quelques mois elle a voulu aussi participer ! Ils font l’entraînement du mardi (3/4h) et celui du samedi (1h15, voire un peu plus en fonction de la forme des enfants). Jorge a déjà participé à 3 tournois et en est légitimement très fier ! Mais soyez prévenus, il faut arriver en avance ! Même si les enfants participent à l’habillage, cela prend une quinzaine de minutes.

The following two tabs change content below.
Avatar

François

Boulonnais depuis quelques années, et qui aime découvrir la ville et faire partager ses trouvailles !