Ce soir avait lieu la première représentation de Contes chinois, choisis et exécutés par Chen Jiang Hong, admirablement mis en scène par François Orsoni.

Ce spectacle exotique, conté merveilleusement par Estelle Meyer, ne laisse indifférents ni les enfants, ni les « grands enfants ». En témoignent les applaudissements chaleureux et les « Bravo ! » des spectateurs.

Vous aussi, réservez vos places dès maintenant pour demain samedi à la représentation de 20h30, ou de dimanche à 16h.

Envie d’en savoir plus ? Voici 3 bonnes raisons d’aller voir Contes chinois, au TOP.

Contes chinois

I. Redonner ses lettres de noblesse au conte

Malgré ses origines plus sombres qu’il n’y parait, le conte est devenu, avec le temps, un genre littéraire désuet, tout juste bon à être lu aux enfants avant le coucher.

Avec Contes chinois, on redécouvre cette littérature pleine de sens. De prime abord destiné aux enfants puisqu’illustré, ce spectacle donne accès à la double lecture. En effet, la philosophie chinoise permet de transmettre des valeurs saines avec finesse et sérénité.

On ne peut donc qu’apprécier l’arrivée de ces Contes chinois sur la scène du théâtre de l’Ouest parisien, de part sa richesse. Un moment culturellement enrichissant, profond, zen, mais surtout captivant de part la prestation artistique des 3 « acteurs » (dessinateur, conteuse, chanteur / musicien).

La pièce démontre qu’un conteur est avant tout un « révélateur des sens » : la parole n’est pas toujours l’unique clé, pour susciter l’imaginaire.

II. Une prestation artistique poétique

L’accompagnement musical nous transporte vers l’Empire Céleste, doucement, en nous apaisant. Dans un état second, presque sous hypnose, c’est la voix de la conteuse qui éveille notre esprit, captivé non plus seulement par les sons de l’erhu et autres instruments chinois, mais aussi par l’image.

L’image, c’est Chen Jiang Hong qui la dépeint admirablement en 3 tableaux. D’abord, le conte illustré sous forme de bande dessinée colorée.

Puis, l’histoire s’illustre en même temps qu’elle est contée, grâce à un système ingénieux. Une table transparente, sur laquelle repose le papier sur lequel peint l’artiste, est filmée par le bas grâce à une caméra à ses pieds. L’image est alors retransmise sur le fond de scène. A ce moment précis, on ne réfléchit plus, on n’entend plus, on ne voit plus : on vit l’histoire, on rêve, on est comme transporté.

Contes chinois - technique

Une troisième technique est abordée, mais je vous laisse la joie de la découvrir sur scène… Vous ne serez pas déçu par ce moment extrêmement poétique, plein de sensibilité.

III. Un spectacle pour toute la famille

La dernière bonne raison d’aller voir Contes chinois en ces temps de l’Avent, c’est aussi parce que c’est un bon moment à passer en famille.

Découvrez, avec vos enfants, petits enfants, nièces et neveux, 3 merveilleuses histoires de l’Empire du Milieu. Les histoires du Prince Tigre, du Cheval magique de Han Gan, et de l’enfant et du dragon sont une merveille.

Contes chinois - tigresse

En d’autres termes, ce spectacle plein de sérénité contribuera à votre bonheur avant Noël. C’est sans nul doute un des principaux pouvoirs de la philosophie  et de la sagesse chinoise.

La joie est en tout, il faut savoir l’extraire – Confucius –

The following two tabs change content below.
Avatar

Perrine

Responsable éditorial & social media strategist
Boulogne Billancourt, c'est ma ville de coeur et d'adoption. Amoureuse de son dynamisme, j'aime parcourir ses rues pour découvrir les nouvelles initiatives. Pour l'e-bb, j'interviewe et je teste pour vous ! Retrouvez-moi sur Google +