La maquette du projet actuel de l'île Seguin - CR SAEM Rives de Seine

On en parle depuis le mois de juillet 2010 et cette fois nous y sommes : l’enquête publique préalable à la révision du Plan local d’urbanisme (PLU) débutera le 14 février prochain.

Menée par un magistrat enquêteur chargé de recueillir les commentaires et objections sur son registre, l’enquête devrait durer un peu plus d’un mois, pour se clore le 19 mars prochain.

Si, comme le suggérait Dorothée Pineau lors du conseil municipal extraordinaire du mois d’octobre 2010, cette révision a pour principal objet de débloquer la hauteur du bâti sur l’île Seguin, nul doute qu’il y aura matière à enquête, à en juger par les éléments dont nous disposons : à la question du baromètre e-bb « pour ou contre une tour de 94 mètres de haut sur l’île, » posée à nos lecteurs du 6 septembre au 4 décembre, 77 % des sondés ont répondu « contre,« , 19,3 % ont répondu « pour, » et 3,7 % n’avaient pas d’opinion. Un sondage parallèle, organisé par les habitants du Trapèze, creuse encore plus l’écart, puisque 89 % des sondés sont contre.
La consultation des commentaires déposés sur le registre de concertation préalable, à l’occasion de l’exposition du projet cet automne, concorde avec ces résultats : l’inquiétude vis-à-vis des constructions de grande hauteur est très perceptible.

Pour ces raisons, la réunion publique organisée le 8 février à 20h dans la salle du conseil de l’Hôtel de Ville, une semaine avant le début de l’enquête, est d’importance : c’est à cette occasion que les enjeux de la révision seront exposés.
N’hésitez pas à vous y rendre !