Lors du conseil municipal du 8 juillet 2010, le maire-adjoint au Sport Pascal Louap a présenté les résultats sportifs de la Ville, qui comprend non moins de 21 clubs sportifs (dont 3 nouvelles disciplines : tir à l’arc, hockey sur gazon et boxe anglaise) et 16.700 adhérents (soit près de 15 % de la population Boulonnaise !).

A l’issue de cette communication, nous avons appris que la Mairie de Paris aménageait pour le Stade Français des installations au sein de la Cité Universitaire, facilitant ainsi les entraînements de son équipe professionnelle pour les trois prochaines années.

Voici une décision qui devrait permettre d’éclaircir l’avenir de la section Rugby de l’ACBB au moins jusqu’en juin 2011 si ce n’est jusqu’en juin 2013.

En effet, le maire de Boulogne Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, a fait savoir au maire de Paris, Bertrand Delanoë, qu’il souhaitait que la section Rugby de l’ACBB continue à bénéficier des installations du stade du Saut du Loup, Butte Mortemart (dans le Bois de Boulogne, sur le territoire de Paris) pour les trois prochaines années, mais espérait aussi obtenir le renouvellement de la concession pour les 20 prochaines années. Si tel était le cas, la Ville de Boulogne Billancourt se lancerait même dans l’investissement de deux terrains en matière synthétique, à condition que la Ville de Paris lui octroie une bande de terrain supplémentaire de 8 mètres, permettant l’homologation du second terrain de rugby.

Les rugbymen dans la mêlée parisiano-boulonnaise, par Flavie Solignac

Le Maire nous a semblé relativement optimiste dans l’atteinte de cet objectif compte-tenu des points suivants :

–          l’adhésion de la Ville de Boulogne Billancourt au syndicat mixte ouvert d’études Paris Métropole, initié par Bertrand Delanoë ;
–          un partenariat satisfaisant au sein du périmètre de Vélib’ ;
–          l’adhésion de GPSO au système Autolib’.

Ces trois éléments seraient d’après le Maire autant de signes d’une embellie des rapports entre Boulogne Billancourt et Paris, assombris depuis quelques années par les grands projets d’aménagement sportif, et notamment l’agrandissement du stade de rugby Jean Bouin*, à la limite des deux communes.

Par la même occasion nous avons appris que la section Rugby de l’ACBB s’était vu décerner par le Comité Régional de la Fédération Française de Rugby le prix de la Meilleure Equipe de Rugby, bravo !

*NB  : le stade Jean Bouin, en dépit des recours, a été démoli au début du mois d’août, ce qui explique la nécessité pour le Stade Français de trouver un terrain d’entraînement de substitution.