Zachary Pfau, Joel Diegert, Holly DeCaigny et Anthony Paggett amorcent les Reflets de Christian Lauba

Merci à Zachary Pfau de nous avoir conviés à son concert de saxo, Saxophone Metis, dans la salle d’art lyrique du conservatoire. Ce sont quatre jeunes saxophonistes nord-américains, dont trois venus se perfectionner auprès de Jean-Michel Goury au conservatoire de Boulogne Billancourt, qui ont servi cette programmation remarquablement choisie.
Étudiant en musicologie à Paris IV, Zachary consacre son mémoire au compositeur bordelais Christian Lauba, dont il avait sélectionné trois œuvres pour ce récital. Toutes trois illustraient, à l’instar du reste du programme, ce « saxophone métis » que les jeunes musiciens entendaient célébrer. Métis, nous explique Zachary, par sa nature même d’instrument en bois et métal. Métis par toutes les possibilités de jeu (slaps, souffle continu – qui donne de belles couleurs aux musiciens -, double son…) qui s’offrent à lui, et tous les genres, qu’explore précisément Christian Lauba, comme nous avons pu en juger ce soir au cours d’un voyage dépaysant à plus d’un titre : Xyl, la première pièce, s’inspire des origines mythiques du malien balafon, tandis qu’Ars nous transporte dans un monde médiéval qui ignorait le saxophone, et que Reflets, la dernière pièce, réunit les quatre représentants les plus courants de la famille.
Ces compositions encadraient les Animae mystérieuses et sauvages de Nadir Vassena, ainsi que l’Aulodie de François-Bernard Mâche, où l’instrument le dispute à la machine. Zachary Pfau et Joel Diegert nous ont aussi fait le cadeau de créer ce soir en Europe Deuces, une pièce subtile et ludique de Robert Lemay, qui allie musique et… tennis.

Un très beau concert, donc, orchestré par un musicien qui avait pris le temps de penser aux auditeurs : chapeau au livret, précis et chaleureux, qui nous a si bien accueillis à l’entrée !

By the way, voici venir les temps des auditions des classes du conservatoire. Comme Steph l’avait signalé l’an dernier, ces concerts de classes réservent de bien beaux moments…