22 janvier 2019 – NDLR  Ce 27 janvier à 10H30, les arbres du cimetière Pierre Grenier seront labellisés : « Ensemble arboré remarquable » d’Ile de France par Georges Féterman, Président de l’association A.R.B.R.E.S. Vous êtes cordialement invités à cette cérémonie. RV à 10H15, 48 avenue Pierre Grenier 92100 Boulogne Billancourt, 

A l’heure de défiler dans les rues contre la réforme des retraites, la ville de Boulogne-Billancourt est frappée de jeunisme s’agissant des arbres du cimetière Pierre-Grenier.  Elle veut flinguer les vieux qui pourtant produisent et travaillent encore pour nous. « En pleine urgence climatique, plus que jamais un arbre senior, c’est de l’or » nous dit Louis VALLIN expert membre de l’association Arbres. Cette captation carbone associée à d’autres bienfaits :  tamponnage caniculaire, lutte contre l’assèchement,  maintient l’humidité résiduelle en zone urbaine.. On manque d’arbres. Le pourcentage de renouvellement  par de jeunes arbres ne peut en l’état de nos conditions de vie citadine, constituer une mesure de compensation. Lesquels arbres, ne peuvent suffire quand on sait qu’un platane à maturité nécessite 40 années pour être performant. Et quand ils sont atteints de Phellin tacheté, Polypore hérissé et Massaria, si on ne peut pas les guérir, on sait les soigner, seuls une trentaine d’entre eux seraient atteints. Après tout est-ce qu’on guérit du diabète ?

 

 

Le cimetière Pierre-Grenier et ses alignements de platanes – Crédit Photo Fabienne Prasle

 

Un arbre, c’est un bien commun, protégé par des droits, à l’instar des hommes

 

Au cours d’une visite technique du cimetière Pierre-Grenier, organisée le 16 octobre dernier, une délégation de la communauté d’agglomération GPSO, semble sceller le sort de ces grands platanes au prétexte qu’ils seraient touchés par un parasite qui fait trembler la mairie et ceci nous dit-on, à l’appui d’un diagnostic phytosanitaire. C’est là qu’en investiguant, l’Association Action Environnement Boulogne-Billancourt (AEBB), met pour ainsi dire, le pied sur le champignon ! « Flagrant délit d’erreur à la page 29 du BBi de novembre, qui se confirme à la page 25 » nous dit Agnès Bauche présidente de l’association, avec en main, un mail de Bertrand Huguet provenant de la Direction Régionale Interdépartementale de l’Agriculture et de la Forêt (DRIAAF), qui souligne que des informations erronnées  ont circulé et qu’il n’y a finalement aucun chancre coloré dans les arbres du cimetières Pierre-Grenier de Boulogne.

Pour preuve aussi de l’innocuité de ces arbres, le préfet est seul habilité à exiger un abattage avec d’importantes mesures de confinement pour éviter toute propagation ce parasite très agressif. Or aucun ordre émanant de la préfecture n’a été donné.  De surcroît, ces arbres sont protégés par un droit d’alignement en vertu de l’article L350 du code de l’environnement.

Ce parasite qui fait tomber un verdict définitif sur la vie d’une arbre est à l’origine d’une une maladie très suivie. Son éradication elle, est très encadrée et on ne recense actuellement qu’une attaque de chancre coloré dans le 92 à Antony. Elle est en cours de contrôle. Un arbre, c’est un bien commun, protégé par des droits, à l’instar des hommes. Il faut rappeler que les arbres nous le rendent bien au quotidien dans leur action qu’on pense toujours invisible, mais au combien sensible pour nos voies respiratoires. Pourquoi les couper ? Au prétexte que les pigeons y trouveraient refuge et que de la fiente se déposerait sur des tombes entretenues et visitées tous les 1er novembre ?

Pour Louis VALLIN qui surveille beaucoup de dossiers, «  Cette affaire locale est sans précédent », à ceci près qu’on se passerait bien de cette exception culturelle boulonnaise. En tout cas cette décision de couper des arbres sains, laisse en suspens plusieurs questions. Comment imaginer de telles erreurs d’information  dans le journal de notre ville ?  A quoi ressemblera le cimetière embelli ? Pourquoi les élus, ne respectent-ils et ne protègent-ils pas plus les grands arbres, dans nos circonstances climatiques et cela, dès maintenant ?     Pas dans 40 ans ! 

Pour signer la pétition c’est ici 

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?