Nouveauté au TOP, certains lundis – jour de relâche – le théâtre vous invite à des tables rondes sur des auteurs, des textes ou des questions techniques.

Ce sera le cas le lundi 2 février à 19h, avec une soirée consacrée aux didascalies, en présence d’Anne Bouvier, actrice et metteur en scène,  Léonore Confino, auteur, Joseph Danan, auteur, essayiste, professeur de l’Institut d’Études Théâtrales, Eudes Labrusse, auteur, metteur en scène, directeur de la Nacelle.
Argument : Sous ce terme grec se cachent les indications de l’auteur dramatique destinées au metteur en scène et qui sont en général marquées en italiques mais peuvent aussi être disséminées dans les répliques des personnages. Si Molière n’a écrit qu’une seule didascalie dans Dom Juan « Dom Juan faisant l’hypocrite », d’autres auteurs en ont usé et abusé. Témoin un Georges Feydeau qui indique ainsi le tempo ou la mécanique de sa future mise en scène et contre lesquels il est difficile d’aller. Marguerite Duras y dessine une mélodie faite de temps, de pauses, de silences, de regards, d’autres écrivains y déposent des descriptions à la Balzac, des poèmes flamboyants, d’autres encore comme Beckett écrivent des pièces constituées uniquement de didascalies. D’où cette question posée aux auteurs dramatiques contemporains et aux metteurs en scène : que faire des didascalies ? Faut-il les oublier ? Les respecter ? Les faire jouer par les acteurs ? Les faire lire à haute voix par un récitant ? En rire ? S’en moquer ?

Entrée libre, sur réservation – 01 46 03 71 17 ou accueil@top-bb.fr