Samedi 12 juin, le Pont de Sèvres célébrait « la culture dans tous ses états ». Une visite dans les jardins familiaux du quartier a inspiré ces lignes à un de nos lecteurs :

C’était un petit jardin
Qui sentait bon le métropolitain,
Qui sentait bon le bassin parisien…..
Mais un jour, près du jardin,
Passa un homme qui, au revers de son veston,
Portait une fleur de béton…
(Jacques Dutronc)

Face à la « Non tour » de Jean Nouvel, les habitants du Pont de Sèvres qui faisaient la fête samedi12 juin, après la pluie, ont confié leurs jardins familiaux à l’oeil aimant de cette mère de pierre.

Les jardiniers et les artistes, peintres et sculpteurs, ont partagé la récolte : légumes croquants, thyms et autres senteurs, capucines serpentant…

Le dîner, préparé par les dames des associations du quartier, participait aux parfums. Le clou des saveurs ? Le merveilleux poulet Yassa avec sa sauce aux oignons…

Ici, le béton regorge de douceurs.

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?