eric peyret 2« Une collection particulière  » Exit Art Contemporain du 6 au 30 mai 2015.

Quand un collectionneur privé se sépare d’une partie de sa collection, cela donne une exposition originale, actuellement présentée à  la galerie Exit  Art Contemporain

La peinture contemporaine y est ainsi représentée sous plusieurs facettes, par des artistes significatifs de leur époque.  Parmi les toiles  qui ont plus attiré notre attention, j’évoquerai : L’hyperréalisme froid et géométrique d’Eric Peyret qui présente ce que pourrait être un Manhattan, vidé de ses habitants.

L’univers foisonnant, érotique, guerrier, fantastique de Nebojsa Bezanic. La plongée dans ses toiles  procure des découvertes surprenantes qui évoluent, selon l’angle sous lequel on les regarde.

 

Le néo expressionnisme ironique et assez grinçant de Robert Combas, avec ses personnages de dessins animés. Les peintures quasi photographiques combasmonochromes, de Bernard Rancillac, dans la ligne d’Andy  Warhol .

Le regard perçant des femmes pulpeuses et intensément colorées de Jean Paul Bocaj qui vous entraîne dans leur univers onirique et glamour.

 

jp

 

 

 

 

 

 

P.S.  J’ai trouvé par hasard, cette pensée de Pascal qui montre qu’il a pu être un formidable penseur et un piètre critique d’art. Voilà qui devrait nous rassurer, lorsqu’on se retrouve, sans mots, mais avec une rétine et des  sensations contrastées, devant une peinture contemporaine. « Quelle vanité que la peinture qui attire l’admiration par la ressemblance des choses dont on n’admire point les originaux ».    Pascal « Pensées  40-134

Allons Blaise Pascal, apôtre de la transcendance, n’aviez vous pas compris que l’art ne cherche pas à imiter  la réalité mais vise à la transcender.

Avec plus ou moins de succès, je vous le concède !

 

Du 6 au 30 mai 2015

Galerie Exit Art Contemporain

2 place Denfert Rochereau

92100 Boulogne-Billancourt

Œuvres vendues de 450 à 6000€

The following two tabs change content below.
Gilbert Veyret

Gilbert Veyret

Il pensait ne rester que peu de temps à Boulogne-Billancourt. Cela fait plus de 40 ans que ça dure. 5 de ses petits enfants y vivent. Il commence donc vraiment à se sentir Boulonnais et à en connaître les contours ! Mais il aime aussi en sortir (Bordeaux, en arrière plan)