Dimanche 12 septembre dernier, la section navale du Model Kit Static Boulonnais, le club de modélisme de Boulogne Billancourt, faisait croiser ses barges sur l’étang du parc Rothschild. Retour sur une reconstitution saisissante.

canards et cygnes se tiennent à bonne distance

Parc Rothschild, rives du lac…

Les envahisseurs sont là. Ils tiennent les habitants en respect, canards et cygnes demeurent à distance prudente de la « falaise » du débarquement.

Les barges, chargées de chars et de petits soldats, s’approchent de la côte. L’une d’elles accoste, sa face avant s’abat sur le roc et un char se met en mouvement. Il débarque avec une démarche en crabe appropriée aux aspérités des rochers. Il progresse vers nous, cahin caha, son « palpeur » avant l’arrête devant les obstacles… il choisit son chemin.

Une rafale écarte la barge du rocher… Catastrophe ! Le char suivant tombe à l’eau et sombre. Las, il n’est pas amphibie. Une main secourable extrait le char ruisselant des profondeurs. Un mouchoir l’essuie, un souffle puissant éjecte les gouttes adhérant à ses chenilles… Les propriétaires expliquent en souriant que cette fois-ci ils ont eu de la chance : les modèles réduits sont tellement performants qu’il leur arrive parfois de poursuivre leur course au fond de l’eau, rendant leur récupération délicate.

à la pêche au char, sans filet...

Bref, le char s’ébroue et recommence la manœuvre. La barge, colle à la berge et le char humide agrippe le sol de ses chenilles…

Ce n’est quand même pas le 6 juin 44… Et d’abord, il manque la plage. Pour reconstituer Utah Beach, il faudra aménager Rothschild plage…

Au large, croisent un LSSL (Landing ship support large) et un LCT (landing Craft Transport).

Le rapière et une barge de débarquement

Leurs modèles ont servi en Indochine, nous précise Alain Chauvin, membre du club. Alain Chauvin a commencé dans son enfance à faire des maquettes. Jeune quartier-maître radio, il a servi au Vietnam sur le « Rapière ». A sa retraite, repris par son ancienne passion, il a reconstruit fidèlement un micro « Rapière » au 35è, en s’aidant d’un plan au 48è, de matériaux de construction les plus divers, et d’une ingéniosité toute personnelle : le radar est un morceau de coque interne de Kinder surprise®, la tour est un segment de gouttière de 80 mm, et le canon est une carapace de stylo.

le plan du Rapière

Le radar...

Le détournement d’objets à usage des Lilliputiens est le nerf de l’imagination. Alain consacre souvent 10H par jour à cette minutieuse activité… Et de sa jeunesse en Indochine, il a aussi rapporté le souvenir de ces jonques qui croisaient dans la baie d’Halong.

le canon, un stylo maquillé

Le Seychelles - CR A. Chauvin

Le club de modélisme de Boulogne Billancourt a passé une convention avec la Ville depuis 8 ans pour faire manœuvrer ses engins en douceur dans le parc Rothschild. Ici, la guerre des fréquences fait relâche, et les manœuvres ne sont pas perturbées, comme l’explique Patrick Vigerie, le président de la section navale. Bien sûr, ils prennent aussi garde à ne pas perturber la faune. Seule la section aérienne se produit à l’écart… trop dangereux.

Quand on leur en donne l’occasion, par exemple lors des célébrations du 6 juin, les membres de la section navale du MKSB sortent le grand jeu : plage artificielle, bateaux armés et chars pétaradants, tout est en place pour une bataille navale où certains bâtiments, conçus pour, coulent à pic une fois touchés.

Plutôt un hobby masculin, on voit que les petits garçons, qui accompagnent leur papa ou leur grand père sur les rives du lac, sont déjà opérationnels : le plus jeune membre, dix ans à vue de nez, piaffe de pouvoir bientôt piloter lui-même une barge. En attendant, il fait croiser au loin des bateaux de guerre le yacht de sa grande sœur, qui promène deux petits mannequins aux allures californiennes.

En attendant le pique nique familial, en ce week-end rafraîchissant de septembre.

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?