Quand mon maitre m’a proposé de l’accompagner à la réunion du quartier Albert Kahn-Parchamp j’ai un peu hésité…
Je me souvenais d’un jour où Jean-Pierre Fourcade, alors maire de Boulogne, avait chuchoté à ses adjoints : « On va encore me parler des crottes de chien… »
J’y suis allé quand même … ce quartier dont j’arpente avec délices les trottoirs depuis plus de 16 ans m’intéresse !

Pierre-Christophe BAGUET, ses adjoints et les conseillers de quartier face au public

La salle du Parchamp était tellement  pleine, qu’il aurait été impossible d’y faire tenir un deuxième chien.

Et bien, si le Maire a changé, la préoccupation majeure de nombreux boulonnais est restée la même… J’étais sidéré d’entendre les différentes propositions pour venir à bout des « déjections » de mes congénères… Il faut verbaliser  (sic) ! je ne me sentais pas concerné, mon maitre ramassant toujours mes dépôts, assez modestes à vrai dire (je ne pèse que 5 kgs)… Il faut taxer les propriétaires de chien (re-sic),  mon maitre membre d’Associations de Contribuables bouillonnait… et le pire : il faut interdire les chiens (re-re-sic).  J’étais prêt à mordre !
Heureusement PC Baguet a calmé le jeu, difficilement, en rappelant que le problème ce ne sont pas les chiens mais les maitres (j’en ai jappé de plaisir) et il a rappelé que les dépôts d’ordures et d’encombrants sauvages (moi j’appelle ça des déjections humaines) étaient autrement préoccupantes et coûteuses pour la collectivité…

A gauche Ségolène Missoffe maire-adjoint quartier 1

Maintenant m’a dit mon maitre on va pouvoir passer aux vraies questions…
Patatras… les vociférations repartent sur le problème posé par la circulation  rue des Abondances… je connais, j’ai un copain qui y habite et il m’a confirmé qu’il était impossible de trottiner tranquillement dans cette rue à cause d’une école… Les voitures s’arrêtent n’importe comment, les gens klaxonnent… Mon maitre m’a dit que ce sujet revenait tout le temps et que la seule solution était de transformer cette voie en rue piétonne (je crois que c’était une boutade).
Après, quelqu’un a parlé des prostiputes qui envahissent nos trottoirs, au lieu de rester au coin du bois, et que c’est pas bien.
Du coup la soirée était très avancée et tous les sujets importants n’ont pas pu être approfondis comme ils le méritaient malgré les efforts du maire…  j’ai retenu : L’amélioration de la circulation, l’évolution des transports en commun dans le cadre du GPSO,  le parc Rothschild et son château, l’inauguration de l’ilot De Lattre de Tassigny, un camp de Roms au bois de Boulogne (drôle d’idée), etc.

Ensuite mon maitre a voulu me présenter aux charmantes élues de notre quartier, mais on n’a pas pu,

A droite Béatrice de Villepin conseillère municipale quartier 1

tant elles étaient accaparées par des boulonnais très soucieux de régler leurs problèmes personnels…

Mon maitre m’a expliqué que c’était chaque fois pareil…qu’on perdait trop de temps sur des c…, pardon, des détails… Que les élus, qu’il critique pourtant souvent, avaient bien du mérite d’organiser ces réunions…
Il faut dire que mon maitre est plutôt ronchon… mais je crois quand même qu’il a raison…

Léopold,  yorkshire invité

 

The following two tabs change content below.
lecteur invité
Associatifs, professionnels ou particuliers, les lecteurs invités de l'e-bb nous envoient de temps en temps leurs articles. Pourquoi pas vous ?