Ce dimanche 27 mai, à la Seine Musicale , dirigé par Susanna Mälkki, l’orchestre philharmonique d’Helsinki a mis à l’honneur Gustav Malher en interprétant sa 9ème symphonie. Cette somptueuse composition musicale est un monument de la littérature symphonique qui  soulève de nombreux défis techniques et émotionnels .
Un véritable déchainement musical, reflet d’une mort imminente pour l’auteur.
Entre lamentation, peur et espérance, cette interprétation a pour vocation de mettre en évidence la volonté du compositeur : montrer la diversité de l’expérience humaine passant du trivial au sublime en quelques mesures.

Cette pause temporelle d’une heure trente, a déclenché, grâce au talent de l’orchestre d’Helsinki et au génie de Malher, une “standing ovation” du public de l’auditorium, conquis et subjugué .

C’est par cette partition d’une intensité exceptionnelle que se termine l’Ilot Helsinki, dernière production du CD92 de la saison 2017/2018 à La Seine Musicale .

 

 

 

 

 

                                                                                                                         

 

                                                                                                  Isaure de La Gorce et Paul Weinberger