Il y avait foule l’autre soir au Musée des Années 30 pour le vernissage de l’exposition Elie Lascaux, un enfant du paradis, en présence de Xavier Vilato petit-fils de l’artiste et son seul descendant.

Cette exposition est la première rétrospective de l’œuvre de cet artiste dont le travail a depuis longtemps retenu l’attention du Musée des Années 30, qui possède notamment son plus grand format, Saint-Cloud vu de Boulogne-Billancourt.

P-C Baguet maire de Boulogne-Billancourt et Xavier Vilato petit-fils d'Elis Lascaux

P-C Baguet maire de Boulogne-Billancourt et Xavier Vilato petit-fils d'Elis Lascaux

Dans la maison de Daniel-Henry Kahnweiller, le célèbre marchand de tableaux, sise encore aujourd’hui au 12 de la rue de l’Ancienne-Mairie, se déroulaient dans l’entre-deux-guerres Les Dimanches de Boulogne dont Elie Lascaux fut un des piliers. Le cubisme est né là, dans ce lieu fréquenté par Picasso, Braque, Juan Gris… mais aussi par bien d’autres artistes de l’avant-garde littéraire et artistique de l’époque, peintres, sculpteurs et musiciens ; cubistes ou surréalistes, en cette période bouillonnante du début du siècle dernier qui fut celle de la remise en question de toute chose.

Sacré-Coeur, Collection famille Picasso

Sacré-Coeur, Collection famille Picasso

Amis de tous mais à l’écart de ces nouveaux courants, Elie Lascaux, peintre autodidacte, couche sur la toile ce qu’il voit, en poète amoureux du détail. La vision de ses tableaux d’un réalisme naïf, aux formes et couleurs douces, rend heureux.

Cadeau superbe pour son petit-fils, une chronique de 800 dessins raconte l’histoire de la famille. Les Dimanches de Boulogne y figurent. Quelques uns de ces dessins sont là, sous vitrine, présentés au public pour la première fois.

« Magique, lunaire, inclassable, Elie peint toujours des Lascaux » disait Picasso, qui collectionnait peu de peintres et posséda plusieurs Lascaux. Ceux-ci, prêtés par la famille, figurent dans l’exposition.

Emmanuel Bréon, premier conservateur du Musée des Années 30,  et son successeur Frédéric Chappey

Emmanuel Bréon, premier conservateur du Musée des Années 30, et son successeur Frédéric Chappey

A l’occasion de ce vernissage le public a fait la connaissance de Fréderic Chappey, le nouveau conservateur du Musée des Années 30, qui succède à Emmanuel Bréon, nommé pour sa part Conservateur du Musée de L’Orangerie à Paris.