Trois vernissages dans des galeries proches, ce 11 septembre !

Démonstration du dynamisme et de l’attractivité des Galeries du réseau « Carré sur seine », distantes de quelques pas, diverses dans leurs choix et associées pour faire connaître de nombreux artistes, représentatifs de tendances, novatrices ou confirmées, de l’art contemporain.

Mondapart (80 rue du Château) présente deux peintres, Laurent Allory et Marie-Christine Jaladon, sous le titre « Un souffle d’abstraction »
Les toiles de Laurent Allory : « le regard et le geste » montrent des ébauches de paysages désincarnés et colorés. Le trait et la couleur, très maîtrisés, donnent un bel équilibre à une œuvre plus méditative qu’expressive.

Laurent Allory à la Galerie  Mondapart

Laurent Allory à la Galerie Mondapart

Marie Christine Jaladon a travaillé diverses matières avant de donner formes à du simple papier, gondolé, gaufré, cousu, malaxé. Elle nous a dit qu’elle retravaillait beaucoup ses tableaux jusqu’à obtenir les formes et couleurs souhaitées, avec des effets parfois inattendus.
J’ai été particulièrement séduit par ses effets de reliefs et la profondeur de ses noirs.

Marie-Christine Jaladon a la galerie Mondapart

Marie-Christine Jaladon a la galerie Mondapart

Exposition du 12 septembre au 4 octobre 2014
Exit art contemporain (61 rue du Château) expose deux peintres. Anne Lauroz et Charles Neubach, Ils ont en commun la maîtrise de techniques enrichissant l’image de formes inattendues, aux vives couleurs acryliques.

Charles Neubach et Anne Lauroz à la galerie Exit Art Contemporain

Charles Neubach et Anne Lauroz à la galerie Exit Art Contemporain

Formes géométriques et couleurs pures pour Charles Neubach . Il vise « les relations harmoniques des équilibres purs, des couleurs et des formes » dans une expression très libre.
Utilisation des techniques de collage numérique, photos montages, constructions baroques, trompe l’œil, pour la série « Naufrage » de Anne Lauroz, à l’humour décapant.
Exposition du 11 au 26 septembre 2014

La Galerie Green Flower, à la même adresse (61 rue du Château), présente une artiste d’origine bulgare Rada Tzankova,. Elle vit en France où sa notoriété croissante lui a permis d’exposer régulièrement depuis 1994, en Bulgarie, France, Espagne, Suisse, Allemagne.
Dans cette exposition intitulée « La traversée », j’ai aimé me perdre dans ses paysages épurés, énigmatiques, souvent proches du style d’estampes japonaises.

Rada Tzankova chez Green Flowers Gallery

Rada Tzankova chez Green Flowers Gallery

Exposition du 11 au 20 septembre 2014.

Les prix des œuvres présentées, dans ces trois galeries, vont de 350 à 3.500 €, selon les dimensions des tableaux et la notoriété des peintres ; mais celle-ci ne devrait que croître !
A propos, avez-vous vraiment besoin d’acheter ce nouveau modèle de Smartphone ?
Allez plutôt faire un tour du côté de ces Galeries qui s’efforcent de rendre l’art contemporain plus accessible.
Vous y aurez peut être un coup de cœur.
Plus gratifiant et plus durable !

 

The following two tabs change content below.
Gilbert Veyret

Gilbert Veyret

Il pensait ne rester que peu de temps à Boulogne-Billancourt. Cela fait plus de 40 ans que ça dure. 5 de ses petits enfants y vivent. Il commence donc vraiment à se sentir Boulonnais et à en connaître les contours ! Mais il aime aussi en sortir (Bordeaux, en arrière plan)